Alcool au volant

Votre situation

Etre contrôlé en alcoolémie au volant d’un véhicule est toujours une expérience marquante.

En effet, il en découle de lourdes sanctions pour vous et votre permis de conduire.

 

Les mesures contraignantes se succèdent :

Tout d’abord la rétention administrative immédiate du permis de conduire (120 heures en matière d’alcool au volant).

Puis généralement la suspension préfectorale d’urgence (généralement pour une durée de 6 mois).

Et enfin le traitement judiciaire de l’infraction devant le tribunal qui entraînera les éventuelles condamnations telles que la suspension du permis, l’annulation du permis de conduire, les amendes, les peines de prison avec sursis ou fermes, la confiscation du véhicule…

 

Maître Xavier MORIN possède une grande expérience en droit pénal concernant les infractions à la circulation routière.

Exerçant spécifiquement en droit routier depuis plus de 20 ans, et donc en matière d’alcool au volant, je commanderai votre dossier pénal auprès du Parquet afin de vérifier si la procédure est régulière ou comporte des failles. Je vous conseillerai tout au long de la procédure, et j’établirai votre défense en fonction de la procédure qui sera diligentée contre vous (procédure simplifiée ou audience correctionnelle classique) et en fonction des éléments propres à votre situation.

 

Conduite sous l’empire d’un état alcoolique

Conduite en état d’ivresse manifeste

Refus de se soumettre aux opérations destinées vérifier le taux d’alcoolisation

Récidive de conduite alcool

 

Contactez le Cabinet Morin

Questions fréquentes sur l’alcoolémie au volant

+-

Qu'est-ce que je risque ?

Pour une alcoolémie délictuelle (de 0,80 g/L dans le sang ou 0,40 mg/L d’air expiré), vous risquez de perdre 6 points, une suspension de permis de 3 ans maximum et 2 ans de prison maximum. Les sanctions sont sévères.

Pour une alcoolémie contraventionnelle (de 0,20 g/L ou 0,25 g/L à 0,79 g/L dans le sang ou bien ≥0,10 mg/l et < 0,40 mg/l dans l’air expiré), vous risquez de perdre 6 points et 3 ans de suspension de permis maximum en cas de traitement judiciaire de votre infraction.

+-

Que peut faire un avocat pour me défendre ?

Un avocat peut être particulièrement utile pour votre défense car de nombreuses situations permettent d’aboutir à une relaxe ! Certains défauts entraînent la nullité des procès-verbaux.

Les procédures sont hautement techniques et il est difficile pour les forces de l’ordre de respecter l’ensemble de la législation. Elles commettent souvent des erreurs dans la rédaction des pièces, ce qui offre des arguments de défense solides pour votre avocat !

+-

Combien coûte l'assistance ou la représentation d'un avocat dans un dossier d'alcool au volant ?

Le coût de votre défense varie entre 850 et 1800 euros HT en fonction de la localisation du tribunal devant lequel viendra votre dossier et de la difficulté de votre affaire (accident avec alcool, récidive d’alcool au volant…).

Un règlement fractionné (en 2,3,4 ou 5 mensualités est tout à fait envisageable).

Vous avez besoin d’un conseil ou d’être défendu par un Avocat compétent en matière de permis de conduire et notamment dans le cadre d’une procédure dirigée à votre encontre pour des faits d’alcoolémie ?

N’hésitez pas à me contacter au moyen du formulaire de contact : notre premier entretien téléphonique sera totalement gratuite.

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus
Accepter

et, mi, dictum risus in suscipit porta. Nullam risus. Donec Lorem venenatis,